Évènements

Retour à l’école pour l’écrivain

Jean-Claude Mourlevat était très ému, ce mardi 2 mai, de revenir dans l’école de son enfance, 55 ans après l’avoir quittée. Des années pendant lesquelles il a été professeur d’allemand, comédien, metteur-en-scène et,  depuis 20 ans,   écrivain avec quinze romans, et de nombreux  albums, recueils et textes courts,  souvent traduits en plusieurs langues.  C’est ainsi qu’il a visité en France une multitude d’écoles  et d’établissements français à l’étranger ; mais pour la première fois depuis le début de sa carrière d’écrivain, il rencontrait les élèves de l’école qui l’avait vu grandir.

C’est avec beaucoup d’émotion que, dans chaque classe visitée, il a raconté ses années passées avec Mme Voissier, sa chère maîtresse,  et la crainte de M Voissier son mari autoritaire, revisitant les lieux, constatant les réaménagements… Et racontant de fait le mode de vie des années 60 : les voyages à pied du domicile à l’école, le retour à midi car il n’existait pas de cantine, la séparation filles-garçons, le port de la blouse… et le départ très mal vécu à l’internat du Lycée d’Ambert pour la sixième, comme tous les petits élèves de l’époque…

 

Le matin Jean-Claude Mourlevat a rencontré les élèves CM1-CM2 avec Isabelle Voldoire. Plusieurs lectures avaient préparé cette rencontre, mais particulièrement celle de L’Enfant océan, son troisième roman. Dans ce roman, ce sont vingt-trois narrateurs qui relatent la fuite d’une fratrie, guidée par le petit dernier, petit poucet moderne héros du roman. La classe avait préparé de fausses interviewes enregistrées : chaque élève expliquant ce qu’il avait apprécié dans le roman et comment il avait trouvé originale cette façon de raconter à plusieurs voix. Les élèves  travaillent encore à la préparation d’un jeu de cartes évoquant les  personnages du roman qui seront imprimées le jour de Bouquine Job par La Manufacture d’images. En fin de matinée, les élèves ont eu l’honneur de découvrir en avant-première le prochain roman de Jean-Claude Mourlevat dont il a fait la lecture du premier chapitre ! Une sombre histoire de meurtre au pays des animaux, de quoi donner l’eau à la bouche pour ces jeunes lecteurs…
L’après-midi, l’écrivain a assisté à la lecture à plusieurs voix de son texte court Les Trois Caramels capitaux par les enfants de CE1 et CE2, puis a rencontré chacune des classes CP-CE1 de Sandrine Lefebvre et CE2 de Sandrine Zwenger pour un échange plus intime. Chacun a pu poser les questions qui lui tenaient à cœur, les CE2 s’étant beaucoup préparés grâce au blog de Jean-Claude Mourlevat qui relate largement sa vie au Moulin de la Cour, les CP-CE1 lui donnant un exercice d’écriture pour le remettre dans la peau d’un élève dans son ancienne école…Ce fut une belle journée pour tous, et une chance unique de rencontrer un grand auteur qui a grandi ici même… Chance à partager en famille  le 10 juin à la fête du livre Bouquine Job où les enfants présenteront leurs travaux.