Évènements

Lectures saugrenues

 

Que ce soit drôle, bidonnant,  désopilant, farfelu, cocasse,  incongru, grotesque,  notre langue dispose d’un lexique quasiment infini pour désigner cet étrange phénomène qui peut apporter du bien-être et réconfort en (presque) toutes circonstances : le rire et son cousin le sourire ; enfants de l’humour et de l’humanité.

Les lecteurs anonymes ont retenu de cette vaste palette zygomatique le registre du saugrenu. Preuve que l’on n’échappe pas à son destin d’Auvergnat, contaminé par Alexandre Vialatte et autres zigotos du même acabit, autant que par les effluves de la fourme d’Ambert et les radiations de notre granit hercynien.

Ce sera l’occasion de la première sortie publique des Passeurs de mots, rejetons assumés de la vénérable institution A.B.L.F., en compagnie des comédiens de Côté Cour et  d’ Acteurs pupitres et Compagnie, et des Lecteurs anonymes qui continuent de soigner en vain leur addiction à la lecture.  Locuteurs anonymes devrait-on dire puisqu’ils ne se contentent pas de lire, mais tiennent absolument à le faire à voix haute… Pour notre grand plaisir.